A SCUSA DI PASQUALE DE PAOLI
De Ghj. Thiers/G. Cimino -Mise en scène Guy Cimino - 2007

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

Tout est réglé, tout est prévu, c’est du théâtre. Les évènements, les idées s’emmêlent, se répondent les unes sur les autres dans un spectacle « historique » savamment désorganisé par les nombreux accidents qui émailleront la représentation. Ça bave, ça hurle, ça chante, ça danse, attachez vos ceintures et méfiez-vous du voisin, il vient d’attacher sa camisole. C’est parti : Pasquale Paoli raconté par des fous. Du théâtre dans le théâtre, la catharsis dans la catharsis. Qui soigne qui ? Qui est Paoli ? Il n’apparait jamais, à peine une voix, un discours, entendus ci et là…On tourne, on courre, on se cache, on s’égare, mais on revient toujours à Ponte Novu. Va-t-on changer le monde par la culture ou par la guerre ? Pasquale Paoli se pose la question et préfère alphabétiser le peuple de Corse…Lutter contre la barbarie passe par la culture, quand on ne parle plus, il ne reste que la violence. Cette incapacité à parler, à écouter, à entendre, c’est la barbarie…

DISTRIBUTION

Marie Ange GERONIMI, Stella GUELFUCCI, Corinne MATTEI, Jean Batti FILIPPI, Henri OLMETA, Jean Pierre GIUDICELLI, Thomas Bronzini, Pierre Laurent SANTELLI. Musiciens ELIXIR. Video, Pierre François CIMINO. Maquillages Simone GRIMALDI. Lumières Vincent GRISONI.