U RE LEAR
D’après Shakespeare - Adaptation et Mise en scène GUY CIMINO - 2004

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

Shakespeare in corsu ! Quessa si chi ghjè una scumessa ! L’autore teatrale u più famosu, u più impurtante da tempi è tempi. Si parla di « a lingua di Shakespeare » In i paesi anglo sassuni ghjè u scrittore lettu u più, ghjè lettu quant’è a Bibbia è in Ingliterra ogni studiente di u secundariu deve avè lettu à u minimu duie pezze di u Bardu per avè u so diplomu. Ci hè d’avè a paura à inghjirbà si à st’omu qui ! è bè, no ! A lingua corsa pare fatta per l’opera di Shakespeare. Avemu fattu un Rè Lear mudernu, chè no avemu chjamatu « Don Leriu » è a so storia di spartimenti, di viulenza, di tradimentu, d’inviglia è di morte si po passa in casa nostra sopr’à tuttu ch’indè Shakespeare ci ancu l’amore, a fratellanza, a vita… è a macagna.

Shakespeare en corse ! Voilà un pari audacieux ! L’auteur le plus important de tous les temps. On parle de « la langue de Shakespeare ». Dans les pays anglo-saxons c’est l’écrivain le plus lu, il est lu autant que la Bible et en Angleterre chaque étudiant du secondaire doit avoir lu au moins deux pièces du barde pour avoir son diplôme. Il y a de quoi avoir peur de s’attaquer à cet homme ! Et bien non ! La langue corse semble être faite pour la langue de Shakespeare. Nous avons fait un Roi Lear moderne, que nous avons appelé Don Leriu et son histoire d’héritage, de violence, de trahison, d’envie et de mort peut se passer chez nous, surtout que dans Shakespeare il y a aussi l’amour, la fraternité, la vie… Et la macagna.

DISTRIBUTION

Guy CIMINO, Jean Pierre GIUDICELLI, François BERLINGHI, Jean Batti FILIPPI, Jean Louis GRAZIANI, Daniel DELORME, Christian RUSPINI, Christophe COLONNA, Corine MATTEI, Elise ORSETTI, Stella GUELFUCCI. Musiciens : Quatuor Elixir.