SAMPIERU CORSU
Écriture Jacques Thiers et Guy Cimino, Mise en scène Guy Cimino -2019

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE

Doria Petru, alias DiPi est un réalisateur corse de Paris qui a raté le riaquistu et est en quête de reconnaissance et de corsitude à travers ses racines bien qu’étant d’origine génoise par sa mère. Il vient en Corse en compagnie de celle-ci, mère possessive et toujours affamée, pour tourner un film sur celui qu’il considère comme le plus grand héros que la Corse a jamais enfanté : Sampiero Corso, l’Othello corse, le plus corse des corses, on le trouve partout où l’on se bat dans les années 1500 DiPi n’est pas très précis) et qui épouse la jeune Vanina d’Ornano (mariage qui finira mal ce qui ne plait pas à Madame Doria mère.

DiPi engage quelques insulaires n’ayant jamais joué la comédie (petite troupe comme celle de Sampiero avec laquelle il combat les génois pour finir assassiné à Eccica Suarella) et il commence les répétitions de ce qui doit être son futur chef d’œuvre : Vita è morte di Sampieru Corsu. Seulement tout ne se passe pas comme il le voudrait. L’histoire de corse est mise à mal par un scénario qui confond sans vergogne les époques et les personnages historiques, les comédiens se prennent pour ceux-ci et le drame n’est jamais loin et la mère génoise n’est jamais rassasiée de nourritures terrestres, spirituelles et sexuelles et ceux qui vont mourir vous saluent…

 

DISTRIBUTION

Henri OLMETA, Jean Battì FILIPPI, Jean Pierre GIUDICELLI, Pierrick TONELLI, Corinne Mattei, Serena LECA, Ghjulia PIERRINI, Sébastien CASALONGA Écriture Jacques THIERS et Guy CIMINO, Mise en scène Guy CIMINO, Lumières Vincent GRISONI, Régisseur Manon THEBAULT, Affiche Pierre François CIMINO, Surtitrage Anais TAPIERO

Gallery Error : Unknown Error Please try again later